Vagabond des mers du globe.

Le départ 

 

Tout est opérationnel, départ sur les chapeau de roue. Éclusage à 18h. La vague impression d’oublier quelque chose, mais quoi? Émotion.Pleine lune, étoiles filantes, une très légère brise accompagne la descente de la Garonne vers l’estuaire. Clém assure, il chope vite le truc des bouées vertes et rouges. Vénus glisse sur les flots noirs fêtée par les astres, ils lardent l’éther de mille cotillons célestes. On arrive à Pauillac et le vent a fraîchi légèrement. Amarrage au coffre devant le port, pas tranquille. La vase se trouve à dix mètres du mouillage et le jus continue de descendre. C’est parti pour une première ‘nuit’ agitée, le vent lève un foutu clapot qui nous ballotte, la bouée frappe contre la coque et m’empêche de dormir. Le ton est donné pour la journée du lendemain.

Partager:

Next Post

Previous Post

3 Comments

  1. caravaca jose décembre 2016

    bon vent et bonne navigation

  2. Paquier christine décembre 2016

    Hello .messieurs …..un petit rhum ! Sinon la vie en mer ? On pense fort à vous et je vous embrasse .⭐😀

  3. Guicheney décembre 2016

    Salut les matelots

    J’espère que vous récupérez bien de votre première partie de traversée dont j’ai cru comprendre qu’elle avait été rude.
    Je vous souhaite de bien profiter de votre escale à Viveiro et de bien fêter Noël à l’espagnole.
    Je pense bien à vous

    JC

Laisser un commentaire

© 2019 Vagabond des mers du globe.

Theme by Anders Norén